Reproduction : Généralités

Une fois que vous aurez acquis de l’expérience dans la maintenance des caméléons, vous serez peut-être intéressé par leur élevage.
Il n’est pas aussi facile qu’il y paraît, car cela représente beaucoup de travail et un certain budget pour y arriver.

La première chose que vous devez faire pour commencer l’élevage des caméléons est de s’assurer que vous avez au moins 1 mâle et 1 femelle. C’est basique mais bon...

La plupart des espèces de caméléons ont des différences entre les mâles et femelles.
Certains mâles peuvent avoir des cornes, des rostres, des couleurs vives, ou peuvent simplement être plus grand.
Certaines espèces, comme le caméléon de Meller par exemple, ont peu ou pas de différence entre les deux sexes.

Une fois que vous êtes sûr que vous avez un couple non consanguin vous pouvez introduire la femelle dans la cage du mâle. En effet, il ne faut pas mettre le mâle dans la cage de la femelle car les mâles sont territoriaux et pourront être stressés dans un nouvel environnement.

Accouplement Furcifer pardalis Nosy Faly : cliquez ici pour lancer la vidéo

Le mâle va commencer à hocher sa tête, passer par un changement de couleur rapide, et commencer à se diriger vers la femelle.

Maintenant, deux choses peuvent se produire :

  • La femelle peut être réceptive en montrera des couleurs claires et laissera le mâle la « monter » pour que l’accouplement ait lieu. Les femelles réceptives vont très probablement essayer de fuir les mâles, mais ils finiront par la rattraper. Les femelles réceptives s'étant accouplées peuvent rester avec le mâle quelques temps, mais il n'est pas rare qu'elles puissent se montrer agressives.
  • elle peut également être non-réceptive : les femelles non réceptives montreront des couleurs plus foncées, se balancerons d’avant en arrière, et pourront même mordre le mâle. Si c’est le cas les femelles doivent être retirées et replacées dans leurs propres cages. Vous pourrez essayer à nouveau après 2 semaines.

 Si l'accouplement a eu lieu, vous devrez donner des soins supplémentaires à la femelle : supplémentation calcium, majoration de la ration d’eau et de nourriture.

Plus vous donnerez de la nourriture, plus  les chances sont d’avoir des œufs bien développés qui donneront des jeunes seront grandes.

Quand une femelle est prête à pondre, elle fait les « cent pas » dans sa cage et cherche un endroit pour déposer sa progéniture.

Selon les espèces de caméléon que vous avez, la femelle peut être Ovipare (ponte) ou Ovivipare (naissances vivantes).

 Gardez à l’esprit , cependant, que les pontes vont l’épuiser. Avoir beaucoup de "bébés" prend beaucoup d’énergie à la femelle et augmente les risques de maladie ou de décès. Une fois que la femelle a pondu ses œufs ou a donné naissance, vous devez continuer avec les soins supplémentaires jusqu’à ce qu’elle se remette de cette épreuve.

 Pour les espèces ovipares , vous devez fournir un site de ponte pour la femelle gravide. Une poubelle ou un grand seau fera l’affaire. Vous devez fournir environ 30 cm de tourbe humide mélangée pour moitier avec du sable.

 Vous pouvez placer une plante dans le récipient pour donner la possibilité à la femelle de grimper.

Fournir une ampoule UVB sur le dessus et laisser la femelle dans le récipient pendant quelques heures. Si elle est prête, elle va creuser un tunnel et elle déposera - selon les espèces, la taille de la femelle, et son état de  santé - entre 3 et 80 œufs dans le sol.

Ces œufs doivent être enlevés immédiatement et placés dans de la vermiculite humide, puis mis dans un incubateur réglé à la bonne température correspondant à l’espèce.

Prenez soin de ne pas renverser les œufs et de les laisser dans la position ou ils ont été trouvés. Les temps d’incubation varie de 2 à 21 mois selon l'espèce, la moyenne étant de 6-7 mois.

Menu